Les albums

2503 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Musique de chambre
21,59 CHF

Musique de chambre - À paraître le 10 juin 2017 | Rattle

21,59 CHF
14,39 CHF

Musique de chambre - À paraître le 9 juin 2017 | Evidence

Hi-Res Livret
23,99 CHF
15,99 CHF

Musique de chambre - À paraître le 26 mai 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
23,99 CHF
15,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 19 mai 2017 | Evidence

Hi-Res Livret
23,99 CHF
15,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 12 mai 2017 | Label-Hérisson

Hi-Res
2,39 CHF
1,59 CHF

Musique de chambre - Paru le 10 mai 2017 | Evidence

Hi-Res
28,78 CHF
21,59 CHF

Musique de chambre - Paru le 28 avril 2017 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret
23,99 CHF
15,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 21 avril 2017 | Ad Vitam records

Hi-Res Livret
24,62 CHF
17,59 CHF

Piano solo - Paru le 14 avril 2017 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Disciple de Vlado Perlemuter et Jean Hubeau, Michel Dalberto s’est imposé au fil de quarante années de carrière comme un maître et un ardent défenseur de la musique française. Sa signature sur le label Aparté d’une série d’enregistrements dédiée à Debussy, Fauré, Ravel, Franck, marque son grand retour au disque. Chaque épisode sera enregistré "live" et accompagné de vidéo. Ce deuxième opus met à l’honneur Gabriel Fauré. Il a été enregistré le 7 janvier 2017 sur un piano Bechstein au Conservatoire d’Art Dramatique à Paris. « De la Ballade de 1877 à la décantation du dernier Nocturne de 1921, c’est toute l’évolution créatrice de Fauré qu’embrasse le Bechstein sombre et superbement pointu de Michel Dalberto. [...] Dalberto [...] distribue les plans sonores, colore les interventions de pupitres imaginaires dans la Ballade, adopte des tempos allant, avec une détermination combative et une tension incroyables. Dans Thème et variations, il reprend des mains de Perlemuter un jeu droit qui avance, somptueux de sonorités, sévère, jamais anecdotique, à la pâte brillante et pleine, dont la générosité expressive étonne. Et plus encore dans cinq nocturnes ! Dalberto atteint là au tragique, à l’émotion la plus forte à travers un jeu dont la densité polyphonique donne leur poids de souffrance à chaque accord, à chaque ligne souterraine, fragmentée, tenue jusqu’à sa résolution [...] Dalberto a trouvé des clefs inédites pour nous ouvrir au secret de nocturnes pourtant chéris par des pianistes aussi divers que Lefébure, Pennetier, Perlemuter, Samson François et Horowitz.» (Diapason, mai 2017 / Alain Lompech)
27,49 CHF
19,59 CHF

Piano solo - Paru le 7 avril 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4F de Télérama - Le Choix de France Musique
« [...] Ces nuances infinitésimales, dont Volodos fait son miel, il faudrait des heures pour tenter d’en décrire toute la richesse, la diversité, la beauté, la manière dont elles s’accrochent aux feutres du piano, jusqu’à l’épuisement. Rien de désincarné, d’austère ni d’étriqué, pas de tempos fatigués, contrairement à tant de lectures [...] Ce disque est une fête rare pour les oreilles. Sa réalisation tient du miracle : un instrument royal, parfaitement réglé, une prise de son ne laissant rien passer des quadruples piano et un alchimiste au clavier. Et derrière cette maîtrise de chaque souffle, chaque détail, l’évidence d’un cœur simple, chaleureux et si proche. Un envoûtement.» (Diapason, mai 2017 / Bertrand Boissard)
21,49 CHF

Musique de chambre - Paru le 7 avril 2017 | Erato - Warner Classics

Livret
Il est vrai que le répertoire de chambre avec vents de Beethoven est assez réduit, et une fois donné les quelques rares œuvres originales pour ces formations – on recourt rapidement à l’adaptation, ainsi que c’est le cas pour cet album. Mais considérant le plateau de stars de leurs instruments respectifs qu’il rassemble, on ne se plaindra pas que quelques arrangements aient été concédés… Si le Trio pour piano, flûte et basson ainsi que la Sonate pour cor et piano (un chef-d’œuvre, déjà, de l’année 1800, très beethovenien) sont originalement conçus pour ces forces – des œuvres de la jeunesse du compositeur –, le Trio ici donné pour hautbois, clarinette et basson était initialement prévu pour deux hautbois et cor anglais, ainsi d’ailleurs que le Thème et variations sur « La ci darem la mano ». L’ensemble Les Vents français rassemble Emmanuel Pahud à la flûte, François Leleux au hautbois, Paul Meyer à la clarinette, Radovan Vlatkovič au cor et Gilbert Audin au basson, auxquels se joint le pianiste Eric Le Sage. Du très, très beau monde donc. © SM/Qobuz
21,49 CHF

Musique de chambre - Paru le 31 mars 2017 | WM Italy

23,99 CHF
15,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 24 mars 2017 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Pas faciles à jouer, ces Douze fantaisies qui exigent de donner l’illusion d’une polyphonie imaginaire et d’enchaîner de brèves cellules où se succèdent mouvements de sonate et danses archétypales. François Lazarevitch bénéficie d’abord d’un instrument d’une délicate beauté, sans doute une traversière baroque en bois (mais cela n’est pas précisé dans la notice du CD), aux couleurs denses, avec un supplément de "gras" qui profite à la saveur du timbre sans empâter la diction. Lazarevitch, dont l’art de "conteur" repose autant sur la pratique du répertoire baroque que sur celle des musiques dites populaires, nourrit la ligne voluptueuse avec des pauses et des effets de dynamique soigneusement ménagés, sans la moindre raideur. Les volets de ces douze kaléidoscopes (des années 1720) s’enchaînent avec un naturel rare.» (Diapason, mai 2017 / Jean-Luc Macia)
24,62 CHF
17,59 CHF

Piano solo - Paru le 17 mars 2017 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] Le pianiste allemand aborde le tout avec un précieux mélange de fermeté et de sensibilité. [...] on a pu connaître des versions plus débridées ou plus primesautières de ces différents recueils, mais rarement de plus pertinentes : le mérite en revient à la grande sûreté de goût et à l’absence d’ostentation d’un pianiste exigeant et déterminé. » (Diapason, mai 2017 / Jérôme Bastianelli)
26,86 CHF
19,19 CHF

Musique de chambre - Paru le 17 mars 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
« Un pianoforte est-il le gage d'un Schubert plus intime ? Fi des lieux communs ! Staier et Melnikov creusent dans la noire Fantaisie D 940 des reliefs d'orchestre que bien des Steinway jalouseront. [...] Staier et Melnikov lui rendent une trajectoire puissante, ancrée dans une terre boueuse et noire. S’ils n’évitent pas quelques baisses de tension dans le Scherzo, tout le reste est captivant et splendide – ces unissons des deux mains dans l’aigu, sonnant telle une flûte doublant un hautbois, ces trilles grondants, ce cataclysme qui prend possession d’une fugue d’abord anguleuse. Même Richter et Britten (Decca), inapprochables par l’élan et l’intensité, n’avaient pas vu un orchestre aussi divers et coloré dans la partition de Schubert. [...] (Diapason, avril 2017 / Gaëtan Naulleau) Staier et Melnikov jouent sur une copie d’un Conrad Graf réalisée par Christopher Clarke.

Le genre

Musique de chambre dans le magazine