Paru le 4 octobre 2011 chez Naxos
Artiste principal : Hans-Joachim Berg
Genre : Classique
Inclus 1 Livret numérique
Plus d'informations
Disponible en
En savoir plus
Qualité Studio Masters (24 bits)
Qualité CD (Lossless 16 bits 44,1 kHz) 5,99 €
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 15 pistes - Durée totale : 01:12:04
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
    Violin Sonata No. 10 in F minor, Lee III:73 (Franz Benda)
  1. 1 I. Andante Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  2. 2 II. Allegro Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  3. 3 III. Presto Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  4. Violin Sonata No. 14 in E flat major, Lee III:41
  5. 4 I. Cantabile un poco Andante Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  6. 5 II. Allegro Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  7. 6 III. Presto Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  8. Violin Sonata No. 23 in C minor, Lee III:9
  9. 7 I. Adagio Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  10. 8 II. Allegro moderato Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  11. 9 III. Allegro non molto Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  12. Violin Sonata No. 32 in E major, Lee III:50
  13. 10 I. Allegro Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  14. 11 II. Adagio o Arioso Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  15. 12 III. Allegro Moderato e Cantabile Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  16. Violin Sonata No. 28 in F major, Lee III:63
  17. 13 I. un poco Allegro Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  18. 14 II. Adagio Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord
  19. 15 III. Allegretto Hans-Joachim Berg, baroque violin - Naoko Akutagawa, harpsichord

À propos

Franz Benda fut employé à la Cour du Roi Frédéric II de Prusse. Son style cantabile laisse un grande liberté pour élaborer une ornementation, selon la mode et le goût de l'époque. Ces enregistrements avec les ornementations originales en première mondiale, d'après les manuscrits conservés à Berlin, révèlent les improvisations authentiques de Benda, sur un violon de 1735.
Inclus 1 Livret numérique
Détails de l'enregistrement original: 72:29 - DDD - Enregistré du 26 au 28 mai 2010 à Schuttbau, Rügheim (Allemagne) - Notes en anglais

Franz Benda (1709–1786)

Sonates pour violon
N° 10 en fa mineur
N° 14 en mi bémol majeur
N° 23 en ut mineur
N° 32 en mi majeur
N° 28 en fa majeur

Hans-Joachim Berg, violon baroque
Naoko Akutagawa, clavecin


La caractéristique principale de cet enregistrement est qu’il présente les Sonates pour violon et continuo de Franz Benda telles qu’il les ornementait lui-même ; en d’autres termes, le compositeur avait noté toutes ses improvisations ex tempore en plus des simples notes de base. Pour les musicologues – et les interprètes – c’est là un témoignage unique et précieux sur l’art de réellement jouer le violon en cette première moitié du XVIIIe siècle, la fin de l’époque baroque. Car les traités, les textes explicatifs, c’est très bien, mais cela ne vaut pas la pratique. A ce titre, les Sonates de Benda sont l’équivalent d’un enregistrement sur le vif.

    Le violoniste Hans-Joachim Berg joue un violon de 1735 resté dans son jus, signé Sebastian Klotz : c’est l’Ecole allemande bavaroise, qui a produit des violons au son aérien et argenté, loin de la sonorité brillante des violons italiens de l’Ecole de Crémone. Pour ce genre de musique éthérée et intime, voilà l’instrument idéal, exactement ce qui devait se jouer à la cour de Frédéric II de Prusse à l’époque où Benda y fut employé, de 1732 à sa propre mort en 1786 – il précéda le despote éclairé de quelques mois dans la tombe.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos
Naxos a 25 ans ! Créé en 1987, le label Naxos célèbre en mai 2012 le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation par une série d'événements internationaux. Extraordinaire histoire que celle de Naxos, label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économi...
À lire dans le magazine
  • Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English)
    Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English) Le grand chef d’orchestre américain Leonard Slatkin présente sa seconde saison à la tête de l’Orchestre National de Lyon avec lequel il publie, chez Naxos, une impressionnante Symphonie fantastique...
  • Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast
    Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast Le fondateur de Naxos, Klaus Heymann, fête cette année les 25 ans de son label. Un quart de siècle que ce visionnaire commente le temps d’un podcast, lors de son passage à Paris, en évoquant la phy...

Le genre

Classique dans le magazine

Actualités