Paru le 4 février 2002 chez Accent
Artiste principal : Ensemble Daedalus
Genre : Classique
Plus d'informations
Disponible en
En savoir plus
Qualité Studio Masters (24 bits)
Qualité CD (Lossless 16 bits 44,1 kHz) 9,99 €
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 13 pistes - Durée totale : 01:02:31
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
    Morte che fay (Heinrich Isaac)
  1. 1 Morte che fay Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  2. Omnis spiritus laudet (Jacob Obrecht)
  3. 2 Omnis spiritus laudet Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  4. Fortuna disperata (Anonyme)
  5. 3 Fortuna disperata Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  6. 4 Fortuna disperata Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  7. 5 Fortuna disperata Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  8. De tous bien playne (Johannes Tinctoris)
  9. 6 De tous bien playne Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  10. 7 De tous bien playne Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  11. 8 De tous bien playne Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  12. 'Pange lingua' fugue à 5 (Johannes (Juan) Urreda (Wreede))
  13. 9 Pange Lingua Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  14. Ya no quiero tener fe (Juan del Encina)
  15. 10 Ya no quiero tener fe Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  16. Justa fué mi perdicion (Francisco de la Torre)
  17. 11 Justa fué mi perdicion Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  18. Romerico, tu que vienes (Juan del Encina)
  19. 12 Romerico, tu que vienes Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction
  20. Todos los bienes del mundo
  21. 13 Todos los bienes del mundo Ensemble Daedalus - Roberto Festa, direction

À propos

Oeuvres de Heinrich Isaac, Juan del Encina, Francisco de la Torre, Jakob Obrecht, Johannes Wreed / Ensemble Daedalus
Détails de l'enregistrement original: 62:18 - DDD - Enregistré en août 1991 en l'église "Vereenigde Doopsgezinde", Haarlem (Pays-Bas) - Notes en français
Heinrich Isaac (vers 1450-1517)
Morte che fay - Fortunata disperata - De tous bien playne
Juan del Encina (1468-1529)
Ya no quiera tener fe - Romerico, tú que vienes - Todos los bienes del mundo
Jakob Obrecht (1450-1505)
Omnis spiritus laudet
Anthoine Busnois (?-1492)
Fortuna disperata
Johannes Tinctoris (1435 ?-1511)
De tous bien playne
Hayne van Ghizeghem (15e s.)
De tous bien playne
Johannes Wreede (Juan Urreda / vers 1450)
Pangue Lingua
Francisco de la Torre (1470-1520)
Justa fué mi perdición
Anonyme : Fortuna disperata Ensemble Daedalus
Direction Roberto Festa
De par la richesse et la diversité de son contenu, le livre de chant de Ségovie est l’une des sources les plus intéressantes de la musique polyphonique espagnole de la fin du 15ème siècle : outre les messes et motets, il contient un livre de chant sur des textes espagnols profanes et sacrés, et un recueil de chansons françaises. Les compositeurs sont parmi les plus célèbres de l’époque : Obrecht, Agricola, Isaac, Josquin, et j’en passe. Une centaine des œuvres qu’il contient sont uniques. Voici des pièces absolument splendides, reflétant toutes les tendances européennes de l’époque — espagnole bien sur, mais également flamandes, allemandes, italiennes —, et chantées avec fougue par l’ensemble Daedalus, mêlant ingénieusement parties vocales et instrumentales. Pour les amoureux de la Renaissance certes, mais également pour toutes les personnes sensibles aux belles choses : il ne s’agit surtout pas ici d’une leçon de musicologie pure et dure, mais de musique. Excellent livret avec textes traduits.

"Sobriété et conviction, pureté des timbres et justesse du style... Belle réussite." (Répertoire)

À découvrir

Dans la même thématique

L'artiste principal

Ensemble Daedalus dans le magazine

Le label

Accent
L'un des plus anciens labels indépendants dans le domaine de la musique ancienne et baroque, et l'un des plus prestigieux. Fondé par Andreas Glatt, dont le premier métier était et demeure... luthier (ses hautbois sont fameux), Accent a accompagné la carrière des Kuijken au cours des 20 dernières ...
À lire dans le magazine
  • Bartoli chante Mozart sur Arte
    Bartoli chante Mozart sur Arte Le 16 décembre, Arte diffusera le concert Mozart donné par Cecilia Bartoli et Claudio Abbado au Festival de Lucerne en l'an passé.

Le genre

Classique dans le magazine

Actualités