Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Laurent de Wilde sur le mont Monk

Le pianiste consacre enfin un album à son compositeur fétiche...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 7 octobre 2017
Réagir
Qobuz

Dire que Laurent de Wilde entretient une love story assez intense avec Thelonious Monk est un doux euphémisme… Il n’est évidemment pas le seul musicien à avoir été chamboulé par l’auteur de Straight No Chaser, simplement lui, lui a consacré une brillante biographie en 1996 (Monk paru à l’époque chez L’Arpenteur et réédité au format poche chez Folio). Un ouvrage dans lequel Laurent de Wilde écrivait : « Il croit au silence, Monk. Dans sa musique, dans la vie, partout. »

Avec son New Monk Trio, il propose donc une relecture personnelle et originale du répertoire du maître. Ses compositions sont reprises et arrangées pour un trio acoustique composé de Jérôme Regard à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie. De Wilde se permet juste de glisser une compo perso qu’il interprète seul au piano : Tune For T

Le projet a logiquement été mûrement réfléchi par son auteur, actif au disque depuis trente ans. « Après avoir passé une partie conséquente de mon existence à étudier les multiples facettes du génie de Monk et à en partager l’émerveillement avec mes contemporains explique-t-il, il m’était très difficile de me convaincre de la nécessité d’une reprise de ses titres, qui paraphraserait sans grâce l’éblouissante et singulière perfection de ses interprétations… Mais les années passant, je me suis progressivement habitué à emprunter quelques pièces de son répertoire pour les couler dans l’esprit musical de mon groupe du moment… Parallèlement, voici vingt ans que mes disques ne contiennent quasiment que des compositions originales – les précédents étaient constitués de standards réarrangés – et je me suis progressivement habitué à la sensation d’avoir un son et une couleur à moi qui se retrouvaient dans chacun de mes enregistrements. C’est dans ce contexte que, voyant arriver la date historique de la naissance de Thelonious, je me suis convaincu que le moment était venu pour moi de lui rendre hommage à ma façon : en reprenant ses mélodies et en les réarrangeant avec ma modeste palette de couleurs personnelle, recomposant parfois sa musique, choisissant pour cela un terrain qui m’est agréable et familier, le trio. »

Le résultat est des plus intéressant dans ses partis-pris. Modifications du tempo original, altérations des formes, éclatement des harmonies et rapprochement de plusieurs mélodies dans un seul morceau, Laurent de Wilde et sa section rythmique superbement impliquée ne laissent jamais de marbre et propose même un éclairage vraiment passionnant sur un répertoire pourtant enregistré des milliers de fois...



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters