Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Le voyage musical des Nuits du château de la Moutte

Cet été, la côte tropézienne se pare de ses plus beaux atours musicaux. Les Nuits château de la Moutte débuteront le 5 août prochain sur la plage des Canebiers.

Par Maximilien Marçais-Husson | Sur Scène | 9 juillet 2014
Réagir
Qobuz

C'est une série d'instants musicaux intimes que proposent Jean-Philippe Audoli et son équipe dans le cadre des Nuits du château de la Moutte. À Saint-Tropez, on privilégie le qualitatif au quantitatif. Et pour cause : la programmation enlace les cadres idylliques des concerts.

Le 5 août prochain, alors que le soleil se couchera face à la plage des Canebiers, les doigts du pianiste Mikhaïl Rudy feront résonner de grands airs russes. Au programme de cette ouverture, Tchaïkovski, Prokofiev et Les douze tableaux d'une exposition de Modest Moussorgski.

Mais cet honneur aux maîtres russes n'est pas vraiment représentatif de la programmation générale du festival. Les Nuits du château de la Moutte célèbrent en effet les plus belles facettes de la musique dans son acceptation large. Les concerts qui suivront au cœur du cadre sublime du château seront consacrés à un répertoire allant du lyrique au jazz.

La soirée du jeudi 7 met à l'honneur le lyrique, avec les talentueux solistes de la Chapelle musicale Reine Elizabeth de Belgique, célébrant pêle-mêle Offenbach, Honneger, Strauss, Saint-Saëns, Gershwin et bien d'autres.

La mezzo-soprano Sarah Laulan de la Chapelle musicale Reine Elizabeth- © DR


Dans ce tour du monde musical, la matinée du vendredi 8 août fera figure d'escale. Le musicologue Nicolas Dufetel invite le public non-spécialiste à découvrir la musique à travers les trésors de l'imposante bibliothèque de 4500 ouvrages du Château de la Moutte. Depuis plus de cent ans, ce haut lieu tropézien s'érige en effet en véritable cœur culturel et intellectuel.

La nuit du samedi saura ravir les amateurs de jazz, puisqu'elle mettra en scène le Big Phat Band, grand orchestre de jazz californien ayant reçu de nombreuses nominations aux Grammy Awards pour ses enregistrements, sous la direction de Gordon Godwin.

Le festival, c'est à la fois réunir à la fois l'excellence et la simplicité

Jean-Philippe Audoli, directeur du festival

Éclectique, c'est le mot qui qualifie la soirée du lundi suivant. Consacrée au chanteur / compositeur / interprète brésilien Vitto Meirelles, elle met en relief la diversité de l'oeuvre de cet artiste qui transite avec une aisance désemparante du jazz à la musique traditionnelle en passant par des rythmes plus contemporains. Un programme métissé donc, où Vitto Meirelles et ses musiciens interprèteront des arrangements d'airs classiques brésiliens, des morceaux tirés de ses albums, ainsi que des oeuvres inédites.

Vitto Meirelles- © DR


Les Nuits du Château de la Moutte se clôtureront mercredi 13 août avec un concert hors du commun. En bouquet final de ce florilège de talents, Jean-Philippe Audoli a convié une sélection talentueuse de la très prestigieuse Académie des jeunes chanteurs du Théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg, créée par Valery Gergiev. En cette occasion, la mezzo-soprano Yulia Matochkina, le ténor Ilya Selivanov et Dinar Dzhusoev en voix de basse, accompagnés par le pianiste Anatoly Kuznetsov, interpréteront les grands airs du répertoire opératique.

Toutes les informations sur Les Nuits du Château de la Moutte

Découvrez le festival en vidéo

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters