Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Les Journées de Musiques Anciennes de Vanves entre musique et lutherie

Les musiques médiévales et de la Renaissance sont mises à l'honneur par le festival des Journées de Musiques Anciennes de Vanves qui présente aussi bien des concerts que des rencontres professionnelles.

Par Héloïse Roussat | Concerts et tournées | 3 novembre 2014
Réagir
Qobuz

Le festival de Musiques Anciennes de Vanves se tiendra, pour sa 5e édition, du 21 au 23 novembre 2014. Les Journées de musiques anciennes cherchent avant tout à transmettre et à perpétuer le répertoire médiéval et de la Renaissance. Il a lieu à chaque année sur trois jours, pour présenter cinq concerts, avec entre autres un des plus grands salons de lutherie d’Europe. Espace ouvert aux luthiers, musiciens et découvreurs curieux, le festival représente les musiques anciennes et son artisanat dans une ambiance chaleureuse.

Transmettre. C’est le but que se sont fixées les Journées ; transmettre un savoir-faire (avec les ateliers de lutherie), un héritage culturel. L’enseignement, le témoignage d’une génération à une autre a toujours été très important en musique, quel que soit le style. C’est grâce à cette communion que la musique ancienne peut être jouée et défendue corps et âmes aujourd’hui par le festival de musiques anciennes de Vanves. C’est également par la perpétuation du métier de luthier que les instruments anciens comme la nykelharpa, la vièle à roue, le kamanche, le kanun peuvent être fabriqués. La qualité des instruments est d’ailleurs essentielle dans l’appréciation des musiques anciennes.

Dimanche 23, Jean-Luc Ho jouera sur un clavicorde à pédalier, instrument inventé au XIVe siècle et très exploité au XVIIIe. Entendre Buxtehude, Bach et même Beethoven sur un clavicorde devient très rare, et donc précieux ; nous pourrons ici profiter de ces œuvres sur l’instrument original pour lequel elles étaient pensées.

Jean Luc Ho - © Journée des Musiques Anciennes de Vanves


Le 22 novembre, ce sera l’ensemble Canticum Novum que nous aurons le plaisir de voir jouer dans le concert « Musique à la cour de Topkapi ». Ils interpréteront des musiques ottomanes, arméniennes, des Balkans… A l’époque, la musique était jouée par des militaires, des religieux, elle avait un caractère très social, en plus de son aspect esthétique. Emmanuel Bardon, qui dirige l’ensemble, cherche à « créer un geste commun où chaque individu a toute sa place. ». Un dessein pas si évident, qui rappelle les difficultés d’équilibre et de partage musical de la musique collective.

Mais avant cela, le festival s’ouvrira vendredi 21 sur la Musique sacrée au temps de Rubens, rappelant l’affinité entre la musique et la peinture, et la façon fascinante avec laquelle l’une représente l’autre. Nous entendrons des chants sacrés, interprétés merveilleusement par l’ensemble Vox Luminis, dirigé par Lionel Meunier, présentant des œuvres allant jusqu’à 8 voix différentes. Un concert choral de toute beauté pour bien commencer le week-end.

Ensemble Vox Luminis - © Journée des Musiques Anciennes de Vanves


En outre, comme en 2013, un colloque aura lieu durant les 3 jours du festival, autour du thème des transmissions. Il réunit des luthiers, chercheurs, musiciens, historiens ; ces rencontres donneront lieu à des conférences suivies de discussions avec les auditeurs. Des échanges qui permettent de réfléchir sur des questions actuelles mais aussi de présenter le travail des participants. Le festival de musiques anciennes de Vanves se trouve bien être un événement musical et méta-musical, appréciable par tous les amoureux de musique médiévale et de la Renaissance.

Site des Journées de Musiques Anciennes de Vanves

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters