Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Festival Radio France Montpellier

Montpellier continue d'émerveiller les populations locales à travers une série de concert dans la ville et ses environs. L'été s'annonce chaud !

Par Antoine Roché | Concerts et tournées | 6 mai 2016
Réagir
Qobuz

Voilà déjà plus de trente ans que la ville de Montpellier et sa région propagent et partagent la musique chaque été. Fondé en 1985, le festival Radio France Montpellier a toujours eu pour vocation d’apporter à un public large une musique parfois jugée élitiste. Ici, le classique est offert à tout à chacun dans un projet de démocratisation musicale. Suite à la formation des nouvelles régions, le festival s’est agrandi dans l’ensemble du Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées. Ainsi, plus de cinquante concerts sont organisés dans des lieux divers : au Palais des rois de Majorque, à Perpignan ou encore sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Pour son cru 2016, c’est Le voyage d’Orient qui sera le thème de base. Faite place à l’imagination pour voyager au rythme des notes en terres orientales, là où la fascination a toute sa place, où l’inspiration règne sur le sable chaud et où la musique est ancrée… Rendez-vous du 11 au 26 juillet pour un détour musical qu’Edward W. Said n’aurait pas renié.

Lucas Debargue - © JB Millot pour Qobuz


Encore lui ! Lucas Debargue fait décidemment l’unanimité cet été. Enchaînant plusieurs festivals (Festival piano classique Biarritz…), il aura une nouvelle fois la chance de démontrer toute l’étendue de son talent et de son potentiel. Il interprétera comme à son habitude l’œuvre de Ravel avec le Concerto en sol Majeur. Le même jour, Tugan Sokhiev sera accompagné de l’orchestre national du capitole de Toulouse pour rendre hommage au travail de Berlioz sur sa Symphonie fantastique. L’ouverture du festival Radio France Montpellier se fera logiquement sous l’égide de tout ce que l’orientalisme a de plus envoûtant : les Mille et une nuits. L’ensemble de l’orchestre national de Montpellier verra monter sur scène avec lui des artistes variés comme Lambert Wilson, Karine Deshayes ou Michael Schonwandt pour un à voyage à travers Nielsen et son Aladin, ou encore une double interprétation de Shéhérazade par Ravel et Rimski Korsakov.

Le jeune Raphaël Pichon ramène tout son harem de Pygmalion pour faire honneur au persique Zoroastrisme. Que ce soit à travers Rameau et son Zoroastre, ou encore la Zarathustra de Nietzche et Strauss, le public sera invité pour un voyage au pays du feu, dans le berceau des religions. Natalie Dessay n’en est pas à son premier coup puisque c’est bien au festival Radio France Montpellier qu’elle a commencé ! La soprano sera à l’Opera Berlioz pour l’interprétation de Chez Felix (Mendelssohn) qui s’annonce comme une symphonie pleine de romantisme. Si ce sont les cordes vocales qui vous font vibrer, vous êtes bien sûr invités à vous rendre à l’opéra Iris de Mascagni, où la chanteuse bulgare Sonya Yoncheva pourra vous y faire chavirer avec sa puissance et sa sensibilité.

Raphaël Pichon - © JB Millot pour Qobuz


Le festival Radio France Montpellier sait mettre en valeur la musique classique, c’est certain. Mais il ne lésine pas lorsqu’il faut faire du jazz une fête. André Minvielle, l’homme qui rappe, chante, qui fait des rimes ses meilleures amies sera en duo avec Jean-Marie Machado, lui qui fait du piano un laboratoire scientifique, toujours à la recherche d’un son venu d’ailleurs. Défileront aussi des artistes ou groupes tels que le Michael Wollny Trio, le quartet de Miguel Zenon ou encore Michel Benita Ethics. La note bleue est donc fidèlement représentée tout au long du festival et elle assumera sa place la tête haute.

Difficile de ne pas aborder la musique orientale sans les instruments et formations dites plus traditionnelles. C’est pourquoi le festival invite évidemment la Marocaine Oum et ses musiciens qui vont produire sur scène un mélange de soul jazz basé sur des thèmes arabisants. L’African Salsa Orchestra et ses huit musiciens répondront aussi présent pour enflammer une foule qui se rafraîchira à la tombée de la nuit.



Le site du festival Radio France Montpellier

Écoutez ici la playlist du festival sur Qobuz.

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters