Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

5 questions à... Arnaud Thorette, directeur artistique du concert "Tous en Coeur"

Le musicien classique Arnaud Thorette présente le concert Tous en Coeur, dont il est directeur artistique.

Par Alice Contensou | Concerts et tournées | 30 août 2013
Réagir
Qobuz
Informations pratiques

Date : le 13 septembre 2013 à 20:00

Région : Île-de-France

Ville : Paris

Artistes classiques de renom, meilleurs chambristes de la jeune génération, grands chanteurs lyriques, grands jazzmen et illustres personnalités de la chanson française et du théâtre… Tous s’uniront le temps d’une soirée exceptionnelle le 13 septembre prochain au Théâtre du Châtelet au profit de l’association SOS Villages d’Enfants. Une soirée riche en émotions où se côtoieront Janine Jansen, Christophe Maé, Yaron Herman, Yaël Naïm, Philippe Jaroussky et bien d'autres encore... Rencontre avec Arnaud Thorette, musicien classique et directeur artistique de Tous en Coeur.

1. Comment en êtes-vous arrivé à collaborer avec l’association « SOS Villages d’Enfants » ?
Voici comment les choses se sont passées : il y a maintenant 10 ans, j'avais dans l'idée de créer un spectacle qui réunirait des artistes venus de tous les genres musicaux pour offrir l'espace d'une soirée un moment de partage et de rêve qui dépasse les égos et les parcours individuels en s'unissant autour d'une belle cause. Ce projet a mis beaucoup de temps à se réaliser car comme dans un château de cartes il faut réunir beaucoup de paramètres et de conditions pour y arriver! En 2012, Hélène Paillette (productrice de Tous en cœur) et moi-même sommes allés rencontrer l'association SOS Villages d'enfants et nous leur avons parlé de notre idée. Ils ont dit oui tout de suite et nous avons pu ainsi construire notre projet autour de l'enfance en danger. Le spectacle comme vous le verrez est construit autour de cette thématique. Puis c'est la rencontre avec Dominique Ambiel (Aprimegroup) et mon amitié avec Patrick Poivre D'Arvor qui ont convaincu France Télévisions et Rémy Pfimlin de se lancer dans l'aventure à nos côtés. Enfin le soutien de tous les artistes (une centaine), d'un réalisateur talentueux (François Goetghebeur), d'un arrangeur réputé (Johan Farjot) et d'une équipe soudée a fait le reste! Il s'agit donc pour résumer d'un concept - réunir une troupe d'artistes de tous les univers musicaux au profit d'une belle cause (Tous en cœur) qui a rencontré l'association (SOS Villages d'enfants). Ce spectacle sera retransmis en fin d'année sur France 2, un disque sera commercialisé dont tous les bénéfices seront reversés à l'association. Enfin nous produisons un documentaire qui sera diffusé sur France 2 et qui raconte la vie des mères SOS qui s'occupent des fratries placées dans les maisons des villages.

2. Voyez-vous une collaboration naturelle entre la musique et le travail associatif ?
L'un peut à mon sens aider l'autre pour acquérir une notoriété et récolter des dons mais l'autre peut aider les artistes à donner du sens à leur vie. D'ailleurs, nombre de musiciens et d'artistes parrainent des associations. Le modèle du genre étant le travail magnifique réalisé par Les Enfoirés et les Restos du cœur. C'est aussi l'occasion pour des artistes de faire des choses différentes, des répertoires nouveaux et de belles rencontres.

3. D'où est venue l'idée de présenter la soirée sous forme de cinq tableaux ?
L'idée de départ était de mêler tous les genres musicaux. Du coup, le champ des possibles devient très vaste! Il faut le rendre cohérent, pertinent et intégrer une dimension scénique, un fil conducteur, une certaine mise en scène. Vous verrez que le spectacle repose sur certaines idées simples qui nous permettent de faire se côtoyer des musiques très éloignées. Et repose en grande partie sur l'univers de l'enfance sous toutes ses formes. Grâce à la magie des arrangements et des interprètes qui jouent le jeu, cela est possible!
L'idée des tableaux par thématiques permet aussi d'imaginer des décors et des ambiances. Et d'enchaîner certains morceaux en oubliant l'idée d'un concert traditionnel. Il s'agit là bien plus d'une utopie ou d'une fiction musicale. En tout cas c'est sans doute du jamais vu avec de tels artistes.

4. Parlez-nous de l'opération buzz digitale « tous en c@eur ».
L'idée vient de la société Moxie spécialisée dans ce genre d'opération. C'est une première, je crois, que de tenter ce genre de chose : faire écrire par des internautes les paroles d'une chanson collective pour la soirée et qui deviendra l'hymne de Tous en cœur. Le Buzz commence en ce moment, il faut participer! www.tousencoeur.fr

5. Vous avez parlé de vouloir "décloisonner" la musique classique. Comment imaginez-vous une musique classique "décloisonnée" ? Voyez-vous l'association évoluer dans cette direction ?
Je crois de plus en plus qu'une des choses importantes de ma vie de musicien classique est de faire se côtoyer toutes les musiques en gommant le côté élitiste de la musique classique, notamment avec l'ensemble Contraste et Johan Farjot. Tous les artistes de variété ou de jazz veulent collaborer avec des artistes classiques et inversement: pourquoi ne pas offrir plus de passerelles entre nos deux mondes ?
Je crois que la musique classique a besoin de trouver un public nouveau, plus large, différent. C'est grâce à ce genre d'événements à forte médiatisation que l'ont peut toucher les gens et leur montrer qu'il n'y a qu'une seule musique, la bonne !


Concert Tous en cœur au profit de l’Association SOS Villages d’Enfants
Théâtre du Chatelet – 13 septembre 20h00
1 place du Châtelet – Paris 1er (métro Chatelet)
RESERVATIONS : 01 40 28 28 40 – www.chatelet-theatre.com & points de vente habituels
www.tousencoeur.com - www.sosve.org

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters