Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Marianne Crebassa : interview vidéo Qobuz

Rencontre avec la jeune mezzo-soprano qui publie son premier album Oh, Boy! consacré aux rôles masculins allant de Mozart à l'opéra comique français.

Par Marc Zisman | Vidéos | 9 novembre 2016
Réagir
Qobuz

Enfiler le pantalon ! C’est ce qu’a fait Marianne Crebassa tout au long de son premier album Oh, Boy ! qui vient de paraitre chez Erato. Un disque Qobuzissime réalisé avec Marc Minkowski et l’orchestre du Mozarteum de Salzbourg pour lequel la jeune mezzo-soprano qui monte qui monte interprète exclusivement des rôles d’hommes piochés chez Mozart, Reynaldo Hahn, Gluck, Offenbach, Massenet ou bien encore Gounod. Un beau programme mélangeant airs populaires et raretés qui souligne un peu plus l’éclectisme qui caractérise Marianne Crebassa. A 29 ans, cette grande fan de Montserrat Caballé a déjà chanté Berg, Halévy, Haendel, Mozart, Berlioz et Schumann, côtoyé des baguettes prestigieuses comme Daniel Barenboïm, Esa-Pekka Salonen, Gustavo Dudamel, Raphael Pichon ou bien Hervé Niquet et foulé les planches de la Scala de Milan, de l’Opéra de Paris, le Musikverein de Vienne et du Berliner Staatsoper. Retour sur son ascension fulgurante, l’origine de cet éclectisme revendiqué et la genèse de son délicieux Oh, Boy !.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters