Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Laure Briard, made in France

Comptines à chanter ou à danser pour Laure Briard chante la France, nouveau protégé du label Tricatel…

Par Clotilde Maréchal | Vidéo du jour | 28 janvier 2013
Réagir
Qobuz

Composées par Julien Barbagallo - pilier du groupe Aquaserge, batteur de Tame Impala et ex-Tahiti 80, les cinq chansons du EP de Laure Briard chante la France, qui paraissent ce 28 janvier, transpirent la simplicité et le plaisir des charmes sans artifices. Ce premier EP publié chez Tricatel s’inscrit dans la filiation des ainées, de Valérie Lemercier à April March en passant par Showgirls… Les 180 pages de Laure racontent la vie complexe de la femme moderne, ses drames cosmétiques, ses rames de métro ratées et la presse féminine qui magnifie les corps sur papier glacé tandis que la très électro-pop Fashion Victim évoque le Week-End à Rome d’Etienne Daho. Quant au bien nommé morceau Tatoo, son refrain tout en chœurs rappelle en creux que la belle n’a pas signé chez Tricatel par hasard… De ses chansons, le saint patron Bertrand Burgalat dit d’ailleurs « qu’elles décrivent en creux la France et la société d'aujourd'hui ». Passionnée de cinéma et de criminologie, Laure Briard est une femme comme les autres ; on peut danser et chanter ses comptines en Français dans le texte sans avoir peur du ridicule…

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters