Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Ma bande passante Internet sera-t-elle suffisante pour écouter parfaitement Qobuz Sublime+ ?

Ecouter Qobuz en Hi-Res en streaming grâce à l'abonnement Sublime+ impose de disposer d'une liaison Internet offrant un débit suffisant. Quelques explications.

Par Philippe Daussin | Les cinglés de la Hi-Fi | 24 mai 2017
Réagir
Qobuz

En informatique, un débit représente une quantité d'informations par seconde. Comme l'unité d'information est le bit (0 ou 1), le débit informatique s'exprime en kilo-bits par seconde abrégé en kbps.

On notera (pour la culture !) que le préfixe multiplicateur kilo (symbole k) vaut ici 1024 et non 1000, ceci étant dû à l'utilisation très fréquente des puissances de 2 en informatique, 1024 étant la puissance de 2 la plus proche de 1000, à savoir 210. Pareillement, le préfixe Méga (M) vaut 1.048.576 soit 220, valeur de puissance de 2 la plus proche de 1.000.000.

A savoir également, si le bit est symbolisé par un b minuscule, un B majuscule symbolise le byte, anglicisme représentant aujourd'hui un mot informatique de 8 bits, ou octet, lequel est symbolisé par un o minuscule.
Donc, B = byte = octet = o = 8 bits.

On notera que le débit d'une liaison Internet est donné en Mbit/s, soit environ 1000 kbps pour garder une notation cohérente.

Venons-en maintenant aux débits des albums que l'on peut streamer en Hi-Res grâce à l'abonnement Sublime+ Qobuz.

Le débit d'un fichier audio se calcule comme suit :

fréquence d'échantillonnage (fe) x nombre de bits (16 ou 24) x nombre de canaux (2 en stéréo)

Pour les fichiers en Hi-Res on obtient :

- 24 bits à 44,1 kHz, débit = 2116 kbps
- 24 bits à 48 kHz, débit = 2304 kbps
- 24 bits à 88,2 kHz, débit = 4233 kbps
- 24 bits à 96 kHz, débit = 4608 kbps
- 24 bits à 176,4 kHz, débit = 8467 kbps
- 24 bits à 192 kHz, débit = 9216 kbps

Pour information, le débit d'un fichier en qualité CD 16 bits à 44,1 kHz est de 1411 kbps.

Mais ces débits sont ceux des fichiers non compressés (ce sont des débits "plein pot" qui correspondent à la totalité du flux audio numérique), ou des fichiers compressés sans perte après décompression, comme c'est le cas pour les fichiers streamés depuis Qobuz et compressés en FLAC (Free Lossless Audio Codec) avant leur transmission sur Internet.

Pour connaître les débits après compression FLAC des fichiers Hi-Res, nous avons fait appel au lecteur logiciel Foobar2000 qui indique le débit des fichiers qu'il lit, débits des fichiers compressés si c'est le cas.

Voici les résultats que nous avons obtenus avec des fichiers compressés en FLAC que nous utilisons pour nos tests :

- 24 bits à 44,1 kHz, débit = 1564 kbps
- 24 bits à 48 kHz, débit = 1018 kbps
- 24 bits à 88,2 kHz, débit = 2485 kbps
- 24 bits à 96 kHz, débit = 3129 kbps
- 24 bits à 176,4 kHz, débit = 4769 kbps
- 24 bits à 192 kHz, débit = 6971 kbps

Ces résultats ne sont cependant qu'une indication, le taux de compression dépendant de la richesse à la fois en fréquence et en amplitude de la musique compressée (le codage FLAC travaille de manière "intelligente" et s'adapte).

On remarque ainsi dans les résultats ci-dessus que le débit du fichier compressé 24 bits à 44,1 kHz est supérieur à celui du fichier compressé 24 bits à 48 kHz.

Le premier morceau, Defiant Order, de l'album du même nom de Birdy Nam Nam, étant très riche en grave à fort niveau, cela implique un grand nombre d'informations, surtout en amplitude qui seront donc assez peu compressées, alors que le second morceau, la Marche Turque de la Sonate K331 de Mozart se révèle à la base beaucoup moins riche en informations, surtout en amplitude, ce qui donnera un fichier compressé assez léger.

Autre exemple, Audio, Video, Disco de Justice en 24 bits à 96 kHz affiche un débit FLAC de 3129 kbps, alors que le deuxième mouvement, assez calme, du Concerto pour violon de Tchaikovsky affiche un débit FLAC de 2005 kbps avec un échantillonnage identique.

Si l'on prend le cas extrême de l'échantillonnage sur 24 bits à 192 kHz en compression FLAC, on obtient un débit de 6971 kbps avec le troisième mouvement du Concerto pour violon de Brahms, alors que l'Allegro de la Suite Américaine de Dvorak se contente d'un débit de 4301 kbps, soit 40% de différence !

On voit donc qu'il n'est pas aisé de généraliser le besoin en débit Internet pour que la transmission en Hi-Res depuis les serveurs de Qobuz jusqu'à l'abonné Sublime+ soit sans faille.

De plus, comme la liaison Internet ne sera probablement pas dédiée exclusivement au streaming de Qobuz, il nous paraît plutôt prudent de viser large, surtout si l'on veut streamer des fichiers échantillonnés sur 24 bits à 192 kHz, et de partir sur une liaison Internet à 20 Mbps.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters