Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Moon Néo ACE : un système tout en un performant avec lecteur réseau et application Qobuz en qualité CD !

Simaudio, qui est particulièrement appréciée dans les milieux audiophiles, vient de rejoindre les marques intégrant l'application Qobuz. Parmi les nombreux appareils proposés par cette marque, c'est un système tout en un attrayant, le Moon Néo ACE, équipé d'un lecteur réseau, que nous avons retenu pour ce banc d'essai.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 6 mars 2017
Réagir
Qobuz

La marque canadienne Simaudio est née en 1980 en pleine période du boum de la Hi-Fi et, tout en fabriquant localement, a su grâce à des réalisations de qualité à prix abordable se maintenir sur un marché où nombre d'autres constructeurs n'ont pas eu cette chance.

C'est en 1997 que Simaudio lance la série de haut de gamme Moon qui connaîtra plusieurs évolutions, et c'est en 2012 qu'a lieu le lancement officiel du MiND (Moon Intelligent Network Device), le premier lecteur réseau pour la musique dématérialisée de la marque. Le MiND va au-delà du «streaming», et est conçu pour offrir un apport supérieur au niveau du contrôle et des performances.

Le système tout en un Moon Néo ACE, qui sera l'objet de ce banc d'essai, est venu agrandir récemment la gamme Néo de Simaudio. Celle-ci comporte un pré amplificateur, des amplificateurs intégrés et de puissance, des convertisseurs numérique analogique, des amplificateurs pour casque avec ou sans DAC, un pré ampli phono, un lecteur réseau...

Avec le Moon Néo ACE, on dispose d'un appareil possédant un lecteur réseau pouvant streamer l'application Qobuz en qualité CD, une entrée USB B pour brancher un ordinateur, des entrées numérique S/PDIF permettant de brancher entre autres un lecteur de CD, et aussi deux entrées analogiques auxiliaires et une entrée phono, ainsi qu'une liaison Bluetooth aptX.

C'est donc un système moderne parfaitement adapté à l'écoute de musique dématérialisée, et ceci d'autant plus que l'application MiND Controller disponible pour iOS comme pour Android et se révèle d'une utilisation agréable.


Présentation

Avec son boîtier noir mat et sa façade agrémentée de deux joues au profil légèrement proéminent, noires ou argentées, avec le bouton de même couleur, la présentation du système tout en un Simaudio Moon Néo ACE offre une certaine bonhommie. La partie centrale de la façade est occupée par un bel afficheur de couleur bleue dont les informations peuvent être modifiées.


Cinq touches prennent place sur la gauche de l'afficheur, permettant la mise en marche, la coupure du son, le changement d'intensité de l'affichage, et la sélection des sources, croissante ou décroissante. Deux autres touches sont situées à droite de l'afficheur et servent à la navigation dans les menus. On trouve au-dessous de celles-ci une entrée analogique sur prise Jack 3,5 mm et une autre de 6,35 mm destinée au branchement d'un casque.

Connectique

Le récepteur tout en un Moon Néo ACE offre une belle panoplie de connections, analogiques comme numériques, pas pléthorique mais suffisante pour faire face à une installation riche en sources. On dispose ainsi d'une entrée phono et de deux entrées auxiliaires, de quatre entrées numériques S/PDIF (deux coaxiales et deux optiques), d'une entrée USB B pour brancher un ordinateur et d'un connecteur réseau RJ45 doublé par une liaison WiFi.


Concernant les sorties audio, on trouve deux paires de borniers isolés pour les enceintes, acceptant des fils dénudés comme des fiches banane, et aussi une sortie stéréo pré amplifiée qui pourra être raccordée à un bloc d'amplification de puissance ou à un caisson de grave comme le marquage le suggère.

On trouve également deux ports de communication Simlink, entrée et sortie, spécifiques à Simaudio, ainsi qu'un connecteur RS232 permettant d'intégrer le Moon Néo ACE dans une installation domotique et aussi de procéder à des mises à jour.

Réalisation

Du classique, sérieux, solide, éprouvé, à l'intérieur du système tout en un Moon Néo ACE. On trouve ainsi une alimentation traditionnelle, dite linéaire, utilisant un gros transformateur toroïdal possédant de multiples enroulements secondaires, dont ceux destinés à fabriquer les tensions alimentant les étages de puissance fournissent des tensions redressées par un pont de diodes moulé suivi de deux condensateurs de filtrage Nichicon de 10 000 μF/63V.


On retrouve un pont de diodes identique pour les enroulements destinés aux tensions moins élevées pour les autres parties analogiques ainsi que pour les circuits numériques, mais les filtrages n'emploient que trois condensateurs de 2200 μF/35V, fabriqués également par Nichicon. On remarquera aussi les éléments de filtrage et de protection largement dimensionnés placés sur l'arrivée secteur.

Sur la vue ci-dessous on peut découvrir en gros plan la face visible de la carte réseau, un module SeDMP3 du fabricant allemand Audivo sur laquelle on peut voir le chip WiFi, un modèle APM6991, le transformateur d'isolation et d'adaptation au réseau Ethernet filaire, ainsi que les divers connecteurs.


Sur l'autre face de la carte réseau se trouve un processeur média réseau SMSC DM860 équipé d'un triple cœur ARM cadencé à 240 MHz, ainsi qu'une interface d'émission réception Ethernet Davicom DM9161.


Cette carte réseau est montée sur un circuit recevant le connecteur RJ45, divers composants dont une mémoire RAM ainsi que deux poussoirs, l'un servant à lancer un appairage WiFi et l'autre une mise à jour, tandis qu'un troisième, beaucoup plus petit et placé à proximité du connecteur RJ45, réinitialise la carte.


Placée au-dessus du circuit principal, ces cartes masquent une grande partie de l'électronique, et l'une des plus importantes, que l'on peut découvrir sur le visuel ci-dessous. On y voit un processeur Atmel Atsam3U gérant la carte réseau ainsi qu'un CPLD (circuit logique complexe programmable) Xilinx XC2C64A traitant les signaux en provenance du réseau.

La conversion numérique analogique est assurée par une puce ES9010K2M du constructeur ESS, compatible jusque 384 kHz avec les signaux PCM et 11,2 MHz avec les signaux DSD.Tous les signaux numériques sont recalculés sur 32 bits à fréquence élevée grâce à la technologie Hyperstream et il est également fait usage du principe Time Domain Jitter Eliminator.


La désymétrisation des signaux analogiques issus du convertisseur ES9010K2M ainsi que leur filtrage sont confiés à des circuits construits autour des classiques amplificateurs opérationnels à faible bruit N5532 fabriqués par Texas Instruments. On peut également voir les deux régulateurs +15V et -15V destinés à l'alimentation des divers amplificateurs opérationnels, et qui sont munis de refroidisseurs.

Les signaux issus de la conversion ainsi que ceux de l'étage phono (ci-dessous, faisant appel à des amplificateurs opérationnels N5532 et des composants passifs dont des condensateurs à couches plastique Wima) sont commutés par des portes analogiques Siliconix DG408DY qui jouent le rôle de relais.


Le niveau des signaux est ensuite géré par un circuit intégré de réglage de de volume électronique MUSES72320 avant d'être envoyé vers l'amplificateur et la sortie stéréo pré amplifiée.

Chaque canal d'amplification utilise deux modules amplificateurs intégrés National Semiconductor LM3886 montés en parallèle afin d'offrir de plus grandes capacités en courant permettant d'alimenter sans problème des enceintes de faible impédance. Deux circuits de contrôle de la dérive en continu de ces amplificateurs (DC Servo) maintiennent leurs sorties à 0V afin qu'aucune tension continue qui puisse endommager les enceintes se superpose aux signaux audio. La sortie casque est réalisée de manière basique, par un diviseur à résistances pris sur les étages de puissance au travers d'un relai.


On peut également voir, à proximité des relais commutant les signaux amplifiés vers les enceintes, le micro contrôleur de gestion de l'électronique, un modèle NXP LPC1837.

Application, écoute

Nous vous proposons une série de capture d'écran de l'application MiND Controller.

- Démarrage de l'application, écran de recherche


- Système Moon Néo ACE détecté


- Les menus disponibles


- Avertissement de mise à jour disponible


- Les bibliothèques


- Les services musicaux, dont Qobuz


- Demande d'identifiants Qobuz


- Identification Qobuz


- Page d'accueil Qobuz


- Découvertes en musique Classique


L'amplification du système Moon Néo ACE procure une restitution de fort bonne tenue, ample et généreuse et qui ne cherche pas à en rajouter pour épater, comme nous l'avons constaté à l'écoute depuis l'application Qobuz sur Moon de l'album Size Isn't Everything des Bee Gees où les titres planants, Kiss Of Life ou encore How To Fall In Love, sont particulièrement bien servis en offrant beaucoup de présence et une densité fort agréable, tandis que d'autres titres, comme Above and Beyond ou Fallen Angel, sans que les graves se montrent d'une puissance à tomber, ne manquaient pas de punch.

Avec les titres volcaniques North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us, il faut taquiner assez fortement le volume pour commencer à déchaîner les décibels, celui-ci semblant assez progressif, mais une fois qu'on y est les graves ne se font pas prier et se révèlent puissants et plutôt bien maîtrisés.

Avec de la musique symphonique, c'est une restitution d'une fort belle ampleur, empreinte d'une certaine douceur et aux couleurs nuancées, qui nous est offerte de la Symphonie Alpestre de Richard Strauss dans la récente interprétation du Bavarian Radio Symphony Orchestra dirigé par Mariss Jansons dont la dynamique se libère avec aisance dans une scène sonore ne manquant pas de largeur.

A la restitution du célèbre Allegro con fuoco, dernier mouvement de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák dans l'interprétation que vient d'en donner le NDR Elbphilharmonie Orchestra dirigé par Krzysztof Urbański, le système Moon Néo ACE nous emporte dans les tourbillons de feu de cette musique, pas toujours aussi brûlants et vifs qu'on le voudrait, mais suffisamment chauds et remuants pour que l'on prenne du plaisir à se laisser emporter et consumer !

Pour conclure, le système tout en un Simaudio Moon Néo Ace est une réalisation classique et sérieuse ouverte à la musique dématérialisée comme aux sources traditionnelles et offrant des résultats sonores très agréables et ne cherchant pas à faire dans l'hyper dynamique.

Caractéristiques
Guide d'utilisation
Site Moon by simaudio
Site PPL Audio (Importateur)
Contact

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters