Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Lehmann Audio Linear D : Qobuzissime pour ce DAC avec amplificateur pour casque aux excellentes performances sonores !

Nous n'avons guère l'occasion de rencontrer des convertisseurs numérique analogique ne possédant pas d'entrée USB, comme c'est le cas avec ce modèle Lehmannaudio Linear D, qui dispose par ailleurs d'une excellente amplification pour casque, et auquel nous avons décidé de décerner notre récompense Qobuzissime.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 10 avril 2017
Réagir
Qobuz

Par deux fois déjà, nous avons testé des réalisations du fabricant Allemand Lehmannaudio. Il s'agissait, pour l'un, d'un convertisseur numérique analogique avec amplificateur pour casque, le Linear USB, un modèle sédentaire disposant uniquement d'une entrée numérique USB, alors que l'autre, le Traveller, était un amplificateur pour casque nomade équipé d'une batterie.

Alors que nous faisions remarquer lors du banc d'essai consacré au Traveller que Lehmannaudio ne proposait plus d'appareils disposant d'entrées numériques, la marque en commercialise de nouveau avec le Linear D, dont il va être question ici, et qui s'apparente fortement extérieurement au modèle Linear USB (disparu du catalogue), et dont la puce USB surannée limitait drastiquement ses capacités de décodage (16 bits à 48 kHz).

Mais si l'aspect du nouvel arrivant est quasiment identique au Linear USB, la partie numérique est maintenant adaptée à la grande partie de l'offre actuelle de fichiers audio numérique puisqu’elle permet le décodage de ceux-ci jusque 24 bits à 192 kHz, et ce sur ses deux entrées S/PDIF, coaxiale et optique, puisque cet appareil ne possède pas d'entrée USB. Il peut également fonctionner comme simple amplificateur pour pour casque grâce à une entrée stéréo analogique, avec d'excellentes performances sonores comme nous avons pu le constater et qui lui ont valu notre récompense Qobuzissime.


Présentation

Présentation très sérieuse et fonctionnelle, à l'allemande, pour le convertisseur numérique analogique avec amplificateur pour casque Lehmannaudio Linear D.


L'épaisse et peu large façade en aluminium brossé anodisée naturel ou noir s'orne dans sa partie droite du bouton de volume, tandis que deux prises Jack 6,35 mm se partagent la partie gauche, celle le plus à gauche, jouxtant la LED témoin bleue, coupant la sortie ligne arrière lors de l'insertion de la prise mâle d'un casque. Le long boîtier est réalisé en acier recouvert de peinture noire cuite et celui-ci ne laisse planer aucun doute quant à sa solidité.

A l'arrière, l'interrupteur marche arrêt fait corps avec l'embase secteur et le porte fusible. On pourra brancher deux sources numérique sur les prises S/PDIF, sachant que l'entrée optique est prioritaire, c'est-à-dire qu'elle est automatiquement sélectionnée même si un signal audio numérique est présent sur l'entrée coaxiale, celle-ci n'étant sélectionnée qu'en l'absence de signal audio numérique sur l'entrée optique.


Quant aux entrées Cinch permettant le branchement d'une source stéréo analogique (situées au-dessus des entrées S/PDIF), elles sont automatiquement sélectionnées en l'absence de signaux sur les entrées numériques. Enfin, les signaux décodés, ou en provenance de l'entrée stéréo, sont disponibles à niveau variable sur les sorties Cinch et aussi envoyés vers l'amplificateur pour casque, dont le gain est réglable en même temps que celui de la sortie audio stéréo sur Cinch.

Réalisation

Pas d'alimentation par un bloc secteur à découpage pour le DAC avec amplificateur Lehmannaudio Linear D mais un modèle classique dit linéaire puisant son courant dans un sérieux transformateur toroïdal pesant son poids et ménageant une petite place à l'arrière du boîtier pour la carte de conversion numérique analogique.


Celle-ci comporte deux entrées numériques S/PDIF, une coaxiale et une optique qui sont commutées par une double porte analogique SN74LVC1G3157 et confiés ensuite à un récepteur numérique WM8804 Wolfson Microelectronics (24 bits à 192 kHz).


Le bus I2S extraits des signaux S/PDIF par le WM8804 est ensuite pris en charge par un convertisseur numérique analogique ES9018K2M de la marque ESS. Ce circuit utilise la technologie Hyperstream du fabricant consistant à recalculer sur 32 bits à fréquence élevée tous les signaux audio numérique quels qu'ils soient, ainsi que le processus Time Domain Jitter Eliminator.

Les signaux analogiques décodés par le circuit ES9018K2M sont disponibles en mode différentiel (même amplitude mais sens de variation opposés) et sont confiés à des filtres actifs construits autour de deux amplificateurs opérationnels doubles à hautes performances Texas Instruments LM4562, puis deux autres LM4562 fonctionnant en amplificateur de différence procèdent à leur dé-symétrisation (référencement au 0V). On remarquera que les condensateurs utilisées dans ces sections sont des modèles au mica, le top de ce qui se fait en la matière.

Vient ensuite un circuit Analog Devices ADG1613 (quadruple interrupteur analogique) qui réalise la commutation entre ces signaux et les signaux analogiques provenant de l'entrée stéréo sur les prises Cinch arrière, les signaux étant ensuite dirigés, au travers de deux condensateurs à couches plastique de 2,2 μF tels que ceux que l'on trouve dans des réalisations audiophiles réputées, vers un étage de pré amplification construit autour d'un amplificateur opérationnel double Burr-Brown OPA2134.

Une petite alimentation 5V est également présente sur ce circuit afin d'alimenter la puce de conversion ESS, celle d'interface S/PDIF et divers autres circuits intégrés.

L'alimentation de la partie analogique est très sérieusement réalisées, de nombreux découplages étant confiés à des condensateurs de qualité de marque Wima, comme des modèles FKP 0,1μF/63V en parallèle sur les bombonnes électrochimiques de 4700 μF/40V lissant les tensions secondaires redressées. Ces tensions sont ensuite stabilisées par des régulateurs ajustables à faible bruit LM317 et LM337, découplées par des condensateurs Wima de 100 nF et filtrées par trois paires de condensateurs électrochimiques de 470 μF/25V.


Le gain de l'étage de pré amplification peut être réglé (0, 10, 18 ou 20 dB) par quatre DIP switch situés sous le circuit imprimé, accessibles depuis le fond du boîtier et changeant la valeur de la contre-réaction de l'amplificateur opérationnel OPA2134. Le potentiomètre de volume, un modèle Alps, dose alors ces signaux vers les prises Cinch de sortie et vers les étages d'amplification pour le casque.

Ceux-ci sont constitués de deux étages, le premier utilisant un paire de transistors à très faible bruit BC550 et BC560, réputés en audio, tandis que les étages de puissance sont constitués d'un push-pull de transistors complémentaires BD139/16 et BD140/16 (mêmes caractéristiques mais de polarités opposées), en technologie épitaxiale bien adaptée à l'audio, l'un de ces transistors amplifiant la demi onde positive des signaux, l'autre la demi onde négative. Les signaux amplifiés sont alors transmis aux prises Jack au travers de résistances de 10Ω.

Ecoute

C'est qu'il a la pêche ce Lehmannaudio Linear D, même si on a dû régler le gain à 20 dB avec notre casque Oppo PM-3 pour pouvoir apprécier sans réserve le tableau Dans le Hall du Roi de la Montagne extrait de la flamboyante interprétation de Peer Gynt de Grieg par Jeffrey Tate conduisant le Berliner Philharmoniker, où nous avons sans peine suivi la gradation de la musique depuis les pianissimi du début vers l'explosion finale avec laquelle l'amplification du Linear D s'est montrée plus que convaincante en délivrant un message puissant et net où les grondements des timbales s'octroyaient la part belle tandis que les cymbales fouettaient sans dureté l'air de leur sonorité métallique et que la puissance des chœurs ne se montrait pas agressive, le son ESS semblant avoir été un peu calmé par le reste de l'électronique.

Même sentiment d'aisance et de puissance à l'écoute de la Symphonie N°39 de Mozart par le SWF Symphony Orchestra dirigé par Michael Gielen, mais aussi de subtilité et de propension à bien détacher les lignes mélodiques les unes des autres tout en conservant la cohérence de l'ensemble, mais pour cette œuvre, nous avons préféré revenir au gain de 0 dB qui nous a permis de trouver avec une certaine précision le bon dosage en niveau sonore.

Aucune crainte à avoir non plus avec les "morceaux qui tuent" North Star et Silent Space de l'album de Tale Of Us, le Lehmannaudio Linear D assure et délivre une restitution sonore très solide et descendant très bas, mais bien aérée dans le reste des fréquences présentes dans ces titres, et même à niveau sonore très élevé on ne ressent pas de stress auditif.

Ecouté avec notre amplificateur Sony UDA-1 relié nos enceintes Triangle Antal Anniversary, le titre Barcelona de l'album Barcelona interprété par Freddie Mercury et Montserrat Caballé se montre aéré, précis et lumineux, un peu plus typé ESS qu'en restitution au casque, mais mettant particulièrement en relief les détails aigus de l'accompagnement orchestral, ce qui n'est pas déplaisant.

En conclusion, le DAC avec amplificateur casque Lehmannaudio Linear D est un appareil dont nous avons apprécié les excellentes prestations musicales, en particulier avec son puissant amplificateur pour casque que l'on pourra aussi utiliser avec une source analogique externe pour le plus grand plaisir musical.

Spécifications
Manuel d'utilisation
Site constructeur
Contact

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters