Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

Arcam rHead : Qobuzissime pour cet amplificateur pour casque à la sonorité merveilleuse !

Première réalisation de ce type de la réputée marque britannique Arcam, l'amplificateur pour casque d'écoute rHead fait une entrée brillante en se révélant une réalisation aux excellentes performances musicales lui valant notre récompense Qobuzissime.

Par Philippe DAUSSIN | Bancs d'essai | 27 février 2017
Réagir
Qobuz

Si jusqu'à une époque récente la marque britannique Arcam était surtout connue pour ses amplificateurs Hi-Fi et aussi Home Cinéma, celle-ci s'est récemment diversifiée avec les appareils de la rsSeries dédiés à l'écoute de la musique dématérialisée, comme le rBlink, un récepteur Bluetooth aptX, les DAC rPlay et irDac-II, ainsi que l'atypique MusicBoost, constitué d'une coque pour iPhone 6 intégrant un DAC et un amplificateur pour casque.

Venant agrandir la rSeries, l'amplificateur pour casque rHead, puissant et fonctionnant en classe A, n'offre pas l'originalité de certains des éléments de cette série mais se révèle un appareil aux excellentes prestations musicales et jouissant d'une réalisation qu'on rencontre rarement dans ce genre d'appareil, en particulier un système de surveillance du fonctionnement par micro contrôleur.


Présentation

Si ce n'est un gros bouton de volume chromé, la présentation de l'amplificateur rHead ne cherche pas à faire dans le clinquant et se montre avant tout fonctionnelle. Deux casques peuvent être branchés simultanément, l'un sur la prise au standard Jack 3,5 mm, l'autre sur celle au standard Jack 6,35 mm. Une diode LED multicolore indique l'état de l'amplificateur (vert en fonctionnement normal,).


Connectique

On pourra brancher sur les prise Cinch de l'amplificateur pour casque Arcam rHead une source standard délivrant des signaux asymétriques et, sur les prises XLR, une autre des signaux symétriques, le choix de la source à écouter se faisant avec l'interrupteur à glissière situé à côté des prises Cinch.


Réalisation

L'amplificateur pour casque Arcam rHead est un véritable amplificateur miniature d'une réalisation plutôt sophistiquée. L'alimentation, déjà, filtrée par deux condensateurs de 470 μF/25V utilise un module de conversion Murata MEV3S1212 afin de fabriquer une tension de -12V, filtrée également par deux condensateurs de 470 μF/25V, qui permet un fonctionnement symétrique de la partie analogique de l'électronique, évitant ainsi de recourir à des condensateurs de liaison qui limitent la bande passant dans le grave et peuvent apporter des colorations au son.


On trouve sur les entrées symétriques deux récepteurs différentiels Analog Devices AD2143 (IC100, IC102) permettant de récupérer des signaux référencés à la masse. Ceux-ci sont atténués de 6dB (division par deux, leur amplitude étant deux fois plus élevée à l'issue d'une dé-symétrisation), ceci afin d'être ramené à un niveau comparable à ceux de l'entrée asymétrique.


Ces signaux, comme ceux provenant de l'entrée asymétrique, sont commutés par un relais avant d'être pris en charge par un amplificateur opérationnel à hautes performances National Semiconductor LM4562 (IC101). Celui-ci sert à attaquer en basse impédance le circuit intégré de réglage de volume stéréo, un PGA2311U fabriqué par Burr-Brown.

Le PGA2311U possède une très large gamme de réglage, de -95,5 dB à +31,5 dB par pas de 0,5 dB, et utilise un réseau de résistances de précision intégrées pour chaque canal, ce qui permet au deux canaux de varier de manière rigoureusement identique, contrairement à un potentiomètre double où cela est impossible.

C'est le micro contrôleur de gestion de la carte (un Atmel ATSAM4LC2) qui commande ce PGA2311U, via un bus I2C, en détectant la position du potentiomètre de volume qui reste un modèle classique. Il est fort probable qu'il utilise l'un de ses seize convertisseurs analogique numérique 12 bits afin de convertir en mot binaire la fraction d'une tension de référence correspondant à la position du curseur du potentiomètre. Cela lui permet de positionner, via le bus I2C, les multiplexeurs du PGA2311U sur ses réseaux de résistances afin de procurer l'atténuation correspondante.

Un autre amplificateur opérationnel LM4562 (au-dessus duquel on peut voir les régulateurs de tension LM317 et LM337 stabilisant les alimentations à ±12V) redonne un coup de peps aux signaux issus du PGA2311U avant que ceux-ci parviennent aux étages de puissance. Ces derniers, qui travaillent en classe A, sont constitués de transistors de puissances complémentaires ON Semiconductor BCP51 et BCP54, à raison de deux de chaque type par canal.


Des cellules de filtrage placées en sortie des amplificateurs préviennent tout risque d'oscillation de ceux-ci, tandis que le micro contrôleur assure aussi une surveillance en cas de fonctionnement anormal, aidé, semble-t-il par un quadruple comparateur de tension de type LM339.

Ecoute

Nous avons utilisé comme source un DAC Asus Xonar Essence STU relié en USB à notre ordinateur, la lecture des fichiers audio numérique étant confiée à Foobar2000 en mode KS. Le casque utilisé est notre inséparable Oppo PM-3.

A l'écoute, on ne peut que se féliciter des résultats sonores car nous avons littéralement emportés lorsque nous avons lancé la lecture de la Symphonie N°39 de Mozart dans l'interprétation de Michael Gielen à la tête du SWF Symphony Orchestra, ne voyant plus passer le temps à nous régaler les oreilles de cette œuvre, et à en oublier le reste, y compris que cette magnifique musique qui ravissait notre sens auditif le faisait au travers d'un système de restitution sonore. Mais il ne fait aucun doute que c'est peut-être là le plus grand des compliments pour le rHead.

Voilà, c'est dit, mais qu'en est-il du ressenti ? Et bien, au travers du rHead, cette musique de Mozart coule avec une aisance remarquable, avec une ampleur et une présence qui nous ont subjugués, et ceci avec de l'aération et de l'espace qui feraient presque oublier qu'on a un casque sur les oreilles, et aussi sans la moindre dureté au niveau sonore déjà assez élevé où nous écoutions. C'est très beau, équilibré, il n'y a plus ni graves, ni médium, ni aigus, mais de la musique, merveilleusement servie par cette électronique.

Quant à la Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák, dont nous avons écouté la récente interprétation de Krzysztof Urbański dirigeant le NDR Elbphilharmonie Orchestra, si son ampleur orchestrale et son chatoiement sont restitués avec bonheur, il en va de même pour les moindres détails d'orchestration qui ne sont jamais noyés dans la masse, comme les pizzicati des cordes graves qui sous-tendent le magnifique largo que le rHead déploie avec splendeur. Quant à la dynamique du fameux Allegro con cuoco final, elle est tout simplement scotchante et ne met à aucun moment à mal cet amplificateur avec lequel c'est un véritable plaisir d'écouter fort !

C'est d'ailleurs ce que nous avons fait avec la fameuse Bohemian Rhapsosdy de l'album The Platinum Collection de Queen qui a fait crier grâce à nos tympans sans que le rHead ne montre le moindre essoufflement, délivrant un message sonore où se côtoyaient puissance, aération, clarté et respect de l'espace, sans qu'à aucun moment nous ne ressentions une quelconque oppression. D'ailleurs, le titre suivant, le percutant Another One Bites The Dust, riche en graves fermes et cognants, n'a pas plus impressionné le rHead qui a répondu là encore présent sur toute la ligne en faisant preuve d'une grande puissance et en se gardant bien de jouer les grosses brutes !

Des muscles, oui, mais contrôlés, qui n'ont pas eu peur de se frotter aux titres Northstar et Silent Space de l'album Tale Of Us, soumettant nos oreilles à un déferlement de graves puissants mais parfaitement contrôlés et restant tout à fait supportables malgré le volume sonore élevé et laissant même s'exprimer les autres fréquences sans les affecter aucunement.

En conclusion, l'amplificateur pour casque Arcam rHead nous a beaucoup plu pour sa réalisation évoluée et pour ses excellentes performances sonores, et nous lui décernons notre récompense Qobuzissime.

Spécifications techniques
Quick Start Guide (multilangue)
Site Arcam
Site PPL Audio (Importateur)

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters