Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Test du Boitier Celsus Sound "Companion One" (599 €) : un inclassable DAC portable, ampli casque et lecteur Wi-Fi compatible 24 bits/192 kHz !

Totalement atypique, totalement fou, totalement Qobuz, le Companion One de Celsus Sound est proche de l'inclassable. Ce tout-en-un se pose à la fois comme un ampli-casque, un DAC compatible 32 bits/384 kHz et DSD en natif, ainsi qu'en tant que lecteur Wi-Fi "24 bits/192 kHz" compatible iOS, Android, Mac, Windows...N'en jetez plus, la cour aux miracles est pleine !

Par Patrick-Pierre Garcia | Bancs d'essai | 13 mars 2015
Réagir
Qobuz



Il ressemble à s'y méprendre à un disque dur externe voire à une bonne grosse batterie Anker 13000 mAh, ce qu'il n'est pas, mais alors pas du tout !

Et si Qobuz vous disait que ce Companion One des grands chemins est, à notre connaissance, un objet unique, n'ayant par définition même du mot, aucun équivalent dans la profession, nous croyez-vous sur parole ? Oui ? Grand bien vous en fasse car c'est la vérité vraie à l'heure de ces mots, soit la semaine du 9 mars 2015.

Le produit a été dévoilé aux USA au début de l'année à l'occasion du CES de Las Vegas, et a créé l'émoi chez les audiophiles à tendance supra Geek car, tenez-vous le pour dit, il n'est pas simple-simple le bichon, et se comporte en sus différemment suivant l'écosystème où il se trouve (Mac, Windows, iOS ou Android). Mais laissez-nous vous narrez la nature juteuse de ce mouton à 5 pattes.

Le Companion One est un monstre de compétition qui pourra devenir - après l'avoir dompté - un joyau rugissant. Ce produit, ultra-robuste, est l'exemple type du tout-en-un, ce genre de boitier dont on ne semble jamais terminer l'exploration.

Il excelle notamment en étant le premier DAC portable (convertisseur Numérique/Analogique) capable de travailler indifféremment via une liaison USB et Wi-Fi avec des produits Mac, iOS, Windows et Android. Il a de surcroit la possibilité de comprendre et de restituer des signaux en 24 bits/192 kHz en USB et Wi-Fi (dépend protocoles, des systèmes d'exploitation et des matériels).

Sa bivalence lui permet, par exemple, d'être relié à un Mac via le port USB et de basculer par une simple pression sur le réseau Wi-Fi où peuvent se trouver des matériels divers et variés, comme le schéma ci-dessous le spécifie clairement.

Ces matériels pourront, pour certains, lui "envoyer" des fichiers audio dans la limite du 24 bits/192 kHz en Wi-Fi. Rappelons également que ce que nous écrivons dépend du type de matériels utilisés et du type de protocole de réseau - AirPlay ou DLNA (AirPlay est très simple à utiliser par exemple , mais ne supporte par le 24 bits/192 kHz, il est limité à 16 bits/44,1 kHz).

Bubble UPnP sur le Play Store de Google (choisir la version payante à 5 dollars). Installée sur un PC, un smartphone ou une tablette Android (par exemple), elle assure le streaming en 24 bits/192 kHz max (à notre connaissance). Bref, vous sentez déjà un peu la tannée, ou pas ?

Le cachet de Doliprane est offert à la fin de ce papier !

Autre cas de figure : attaquer le méchant Companion One via son port USB (jeu de câbles fournis, dont Apple Lightning).

A la fois DAC et ampli-casque qui en a sous le capot, le Companion est notamment doté d'une puce de conversion de course en la personne du DAC ESS Sabre 9018K2M qui assure la compréhension des signaux jusqu'en 32 bits/384 kHz et le DSD (en natif !) en 64 et 128. L'architecture intègre une double horloge pour les échantillonnages multiples des 44,1 et 48 kHz. Ce Companion sait tout faire, et se voit annoncé avec des caractéristiques étourdissantes : rapport S/B de 115 dB (à 2 Vrms), crosstalk/diaphonie de -110 dB, plage dynamique de 115 dB...n'en jetez plus !

Avec un tel bagage, il peut remuer des casques d'une impédance de 300 Ohms, et assurer un sacré gain une fois relié à un smartphone par exemple.

En connectant en filaire USB ce Companion à un ordinateur, Smartphone, tablette...on s'affranchit des éventuels problèmes liés aux limitations techniques d'AirPlay par exemple, ou du réseau Wi-Fi. La connexion offrira donc une prise directe avec le fichier numérique stocké, qui sera traité par le Companion, sur lequel on aura plus qu'à brancher un bon casque.
On résume donc (ouf !). Ce boitier autonome (batterie 6000 mAh/15 h) est à la fois un ampli-casque (parfait une fois associé à smartphones/tablettes par exemple), un lecteur réseau (il peut être placé sous protocoles AirPlay et DLNA / Wi-Fi), il assure la compréhension et la lecture des fichiers 24 bits/192 kHz en Streaming (dépend protocole et matériels), et dispose en sus d'une sortie audio numérique S/PDIF en sus de la sortie mini-jack 3,5 mm.

On pourrait se demander ce qui lui manque ? Et bien, nous allons vous le dire. Il lui manque un soupçon de simplicité. Il n'est pas désuet de s'affliger la lecture du mode d'emploi afin de saisir le pourquoi du comment. Il lui manque un écran LCD qui informerait clairement de ce qui se passe (que reçoit-il, du 16 bits, du 24 ? etc), au lieu et à la place de diodes LED aux agitations bizarres... Bref, ce produit, supra performant, est à la fois un dieu, et un démon pour qui n'est déjà pas un peu calé dans la mise en réseau, l'installation de drivers sur l'écosystème Windows ou Android, ou qui n'est pas familier avec la géniale application Bubble UPnP. Les boutons mériteraient de voir leurs indications rétroéclairées (gain, mode USB ou Wi-Fi), mais une fois ces "obstacles" enjambés et franchis, c'est le Nirvana, l'atteinte du Graal.

Sur le terrain : après la périlleuse ascension, le sommet atteint !
L'homme qui écrit ces lignes ayant à sa disposition des iPhones, HTC (Android), Mac et PC, il vous laisse imaginer le casse-tête des tests. Joie dans la demeure pendant 3 jours festifs !

Trêve de gaudriole, le Companion One est un sacré numéro, une chose dont nous avons appris les méandres. Il est ostentatoire que la mise en route de modèle dans un environnement Apple (Mac et iPhone) est plus qu'aisée comparé à celle dans l'écosystème Windows par exemple, et Android !

Avec un iPhone 6 chargé de musique en 24 bits / 48 kHz (mais oui c'est possible), une fois la liaison Lightning établie, le Companion One s'est évertué à assurer et assumer son rôle de DAC et ampli casque à merveille. Relié à d'excellents casques (Philips X2, Denon, etc), il a fait preuve d'une qualité de conversion D/A ébouriffante, notamment dans la tenue en forte puissance (il a la pêche, et remue avec de la marge tous les casques connectés !).

La texture audio est superbe, riche en détails et la dynamique est décapante. Déjà que les iPhones sont sans conteste parmi les meilleurs audio-phones connus de nos services, le Companion One relié au port Lightning (ou USB classique selon le modèle) a apporté sa touche en sus : la pêche, la réserve de puissance, et une dynamique accrue. Voilà, c'est dit.

Avec les HTC One en notre possessions (Android donc), le "Plug & play" n'est pas rigueur, nous l'avons joué téléchargement de l'application Bubble UPnP, et avons appairé en Wi-Fi, et ça fonctionne. Idem Bubble UPnP sur un de nos PC chargé de fichiers audio en 16 et 24 bits. Nous ne pouvons pas écrire que c'est simple et à la portée immédiate de toutes et tous. Si avec Apple (iOS/Mac), on a besoin de man?uvres techniques allégées, presque "Plug & Play", les écosystèmes Android et Windows demanderont une dose de "geekerie" en sus, mais sachez qu'avec Bubble UPnP, ça tourne très bien et l'application permet de bien s'amuser avec la polyvalence du Celsus Sound Companion One, et d'exploiter à fond ses possibilités

Voilà, comme vous venez de lire, le Companion One est un mouton à 5 pattes multitâche plutôt épatant à qui saura l'apprivoiser. La qualité de son DAC et de l'amplification casque est un régal pour les oreilles, et on a tout de même affaire au premier boitier nomade qui est à la fois capable de comprendre et lire du 24 bits/192 kHz en USB et en Wi-Fi, ce n'est pas rien, et il ne s'arrête pas là, car en mode filaire, il grimpe en 32 bits/384 kHz et DSD en natif. Une folie pure et simple pour les audio-geeks (très, mais alors très) avertis !

Ci-dessous, l'atroce photo du journaliste qui s'est collé aux tests sous Android, iOS, Mac et PC. Il est fort irritable depuis...
Distribution de belles images comme à l'école :
Un tout-en-unique en son genre
Très belle sonorité du DAC + ampli-casque
Compatibilité jusqu'à 32 bits/384 kHz + DSD en natif
Utilisation aisée avec écosystème Apple, et AirPlay (16 bits/44,1 kHz) Possibilité de travailler en Wi-Fi DLNA en 24 bits/192 kHz
Qualité de fabrication, solidité, jeu de câbles fourni
Autonomie de la batterie

Nan mais tu veux une claque ou quoi ?!
Il faut sortir de Polytech-Geek pour l'utiliser à fond ou quoi ?
Pas d'écran LCD, indications lumineuses indéchiffrables, inscriptions sur la coque quasi "invisibles"...
Devrait être livré avec une clé USB contenant les drivers et astuces pour les écosystèmes Windows et Android (avis perso).
Il faudra quelques jours, voire semaines, pour l'apprivoiser...
Caractéristiques du fabricant :

Audio USB : ? Supporte les formats audio PCM et DSD ? Audio PCM : Données audio 16/24/32 bits, fréquence d'échantillonnage native de 44,1/48/88,2/96/176,4/192/352,8/384 kHz. ? Audio DSD : Décodage natif DSD64 et DSD128. ? Cadencement audio USB asynchrone avec deux horloges internes à faible instabilité séparément pour échantillonnage 44,1kHz (88,2/176,4/352,8) et 48kHz (96/192/384). ? Bascule entre USB haute vitesse (480 Mbps) et Pleine vitesse (12 Mbps) ? Latence extrêmement faible < 5ms ? Supporte ASIO ? Supporte les appareils Windows, Mac, Android (*OTG) et iOS

Streaming (Lecture en transit) Wi-Fi : ? Supporte le format PCM : 16/24 bits, 44,1 / 48 / 88,2 / 96 / 176,4 / 192KHz ? Prend en charge le streaming multimédia réseau UPnP. {{ Sorties :}} ? Numérique : Toslink S/PDIF ? Analogique : 3,5mm, impédance 75 Ohms, 0,5Vpp ? Contrôle du volume : 100 pas ? Contrôle du gain : 2 niveaux, pour l'impédance d'écouteur de 16 à 300 Ohms

Spécifications

Analogique : ? THD+N: <0,001% à 0dB, charge 10 kOhms ? Réponse en fréquence : 20Hz ? 22kHz (+0, - 0,5dB) ? Tension de sortie (0 dB) : Gain élevé de 3Vrms; Gain faible de 1,5Vrms ? Rapport S/B : > 115dB (à 2Vrms) ? Crosstalk : <-110dB ? Plage dynamique > 115dB ? Puissance de sortie : 160mW @ 32 Ohms, 28mW @ 300 Ohms.

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

PP Garcia pour Qobuz
Twitter @ppgarcia75
<

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters