Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

André Verchuren est mort

Roi de l’accordéon et légende du bal musette, André Verchuren s’est éteint à l’âge de 92 ans.

Par Alice Contensou | Chers disparus | 11 juillet 2013
Réagir
Qobuz

André Verchuren est décédé le 10 juillet 2013 à Chantilly. Le roi du bal musette était âgé de 92 ans. Rarement un nom n’aura autant fusionné avec celui d’un instrument… Né à Neuilly-sous-Clermont le 28 décembre 1920, Verchuren avait l’accordéon dans le sang : fils et petit-fils d’accordéonistes, il a grandi avec cet instrument entre les mains. Il commence à jouer du piano à bretelles à l’âge de quatre ans, donne son premier concert à six pour accompagner son père, lui aussi à l’accordéon, et sa mère aux percussions. A 14 ans, il compose Perle de Rosée. Très jeune, il remporte même la coupe du monde d’accordéon ! Mais c’est la scène qu’il affectionne le plus et c’est pourquoi, en solo ou avec son père, il écume les bals musette de France.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Verchu entre dans la Résistance et protège des parachutistes alliés, ce qui lui vaudra la Légion d’honneur. Lui-même déporté, c’est une véritable rééducation qu’il s’impose pour pouvoir se remettre à la musique. En 1950, Verchuren a retrouvé toute sa superbe et fait son entrée dans le monde de la radio, qu’il ne quittera pas avant une trentaine d’année : il est présentateur dix-sept années durant sur Radio Luxembourg (aujourd’hui RTL) et treize ans sur Europe 1. Il fait même deux apparitions au cinéma dans Gueule d’Ange en 1955 et Die Lustigen Weiber Von Tirol en 1964.

Mais André Verchuren n’abandonne pas l’accordéon, qui reste son unique amour, et ne cesse de se produire un peu partout, des bals musettes les plus modestes jusqu’à l’Olympia. D’après son fils aîné Harry Williams, ce n’est qu’âgé de 91 ans qu’il arrête de donner des galas. Une carrière à la longévité exceptionnelle, marquée par d’immenses succès comme Les Fiancés d’Auvergne, Le Chouchou de mon cœur ou La Saint-Hubert, qui se vendent à plusieurs millions d’exemplaires. Des tubes qui ont fait danser et feront encore danser des millions de couples dans les bals populaires.

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters