Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

QIBUZ / Lundi 10 juillet 2017

Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

Qibuz Lundi | 10 juillet 2017
Réagir
Qobuz






Quand Nirvana était tout en bas…

C’est la magie (ou pas) d’internet. Une vidéo du 24 février 1988 vient de refaire surface. Elle montre trois jeunes musiciens se produire dans un magasin d’électro-ménager. L’affaire n’est pas anecdotique car le trio en question n’est autre que Nirvana ! Dans le magasin Radio Shack d’Aberdeen, ville natale de Kurt Cobain, le groupe est filmé au lendemain d’avoir mis en boite sa première démo avec Jack Endino. Le trio qui ne s’appelle pas encore Nirvana mais Ted Ed Fred réunit Kurt Cobain, Krist Novoselic et Dale Crover des Melvins. Les images seront ensuite mixées avec la fameuse démo, histoire d’obtenir un embryon de clip…






Quand Eric B. retrouve Rakim

Pour les fans de rap old school, c’était sans doute la réunion de l’année ! Le comeback qu’il ne fallait pas louper ! Le 7 juillet dans l’antre du mythique Apollo Theater d’Harlem à New York, Eric B. & Rakim ont reformé leur duo à l’occasion du trentième anniversaire de leur premier album, Paid In Full. Voilà vingt ans que le MC William Griffin alias Rakim et son complice DJ Eric Barrier n’étaient pas montés ensemble sur scène. Actif entre 1986 et 1993, le tandem a repris ses classiques parmi lesquels My Melody, I Ain't No Joke ou bien I Know You Got Soul, invitant à la fiesta quelques légendes du rap comme Flavor Flav de Public Enemy, Ice T, Fat Joe, Roxanne Shante et Kool Herc. Pour l’instant Eric B. & Rakim n’ont pas indiqué si ce concert de l’Apollo était annonciateur d’une tournée ou même d’un nouvel album. A suivre donc…








L’orchestre au balcon, le public dans la rue !

Écouter un concert du balcon est toujours un délice. Sauf qu’en l’espèce, le balcon est celui d’un immeuble ! Et que ce sont les musiciens qui sont dessus ! Les 6 et 7 juillet, l’Orchestre de Chambre de Paris a installé plus de quarante musiciens sur les balcons d'un immeuble de huit étages place d'Aligre dans le XIIe arrondissement parisien, pour une création musicale, la bien nommé Grand Ensemble, composée par Pierre Sauvageot. Une œuvre qui mêle écriture symphonique et bruits du quotidien: sonneries de téléphone portable, cris de bébé, bruits de pas, etc. Grand Ensemble sera également joué à Marseille par l'Orchestre régional d'Avignon-Provence dans l'immeuble de la rue Paulet, dans le 8e arrondissement les 7 et 8 octobre. Une tournée en Belgique, à Graz en Autriche, à Copenhague et Philadelphie est également prévue.






Twin Peaks : Lynch connaît bien la musique

Décidément, le mélomane qui sommeille en David Lynch s’est lâché pour la troisième saison de Twin Peaks ! Chaque semaine, la diffusion d’un nouvel épisode est l’occasion de déguster une séquence musicale. Après notamment Nine Inch Nails, Chromatics, Sharon Van Etten et les Cactus Blossoms, c’est cette fois au tour de Sky Ferreira, Hudson Mohawke et du groupe Au Revoir Simone de chanter dans la série culte. Le 8 septembre, la bande originale de cette saison sera publiée par le label Rhino.






Le grunge à Broadway ?!?!?

Quelle époque formidable… La scène grunge de Seattle est au centre d’un projet de comédie-musicale. Selon Variety, le Seattle Repertory Theatre proposera bientôt un spectacle original, une histoire fictive reprenant des chansons signées notamment Nirvana et Soundgarden. L’ancienne manageuse de Nirvana, Janet Billig Rich, impliquée dans les droits d’auteur de la comédie-musicale de Broadway Rock of Ages, travaille sur ce projet pour l’instant sans titre. Créé et mis en scène par Wendy C. Goldberg, le show sera écrit par Matt Schatz et racontera l’histoire d’un musicien grunge et de son rival, son assassin… Pour l’instant, le tracklisting de la production n’a pas encore été dévoilé…






Prodigy, la fresque de la polémique

Quelques jours seulement après la mort subite du rappeur Prodigy, une grande fresque murale lui a été dédiée dans le quartier de Queensbridge, là même où son duo Mobb Deep qu’il avait formé avec Havoc vit le jour en 1992. Réalisée sur l’immeuble de l’Urban Upbound de la 13e rue et de la 40e avenue à Long Island, cette peinture est l’œuvre de deux fans, les artistes Eli Lazare et Jeff Henriquez. Malheureusement, 24 heures seulement après son inauguration, la fresque rendant hommage au rappeur qui s’est éteint le 20 juin à seulement 42 ans était recouverte de peinture blanche ! Un acte de vandalisme non revendiqué…






Jet et Bloody Beetroots, un pacte diabolique

Les Anglo-saxons appellent ça un one hit wonder. Un artiste ou un groupe ayant plafonné au sommet des charts le temps d’un tube unique. Une seule chanson au sommet avant un retour dans les limbes de l’oubli… Le (gros) quart d’heure de gloire warholien des Jet eut lieu en 2003 avec le single Are You Gonna Be My Girl?. Réussissant tout de même à accoucher de trois albums (Get Born en 2003, Shine On en 2006 et Shaka Rock en 2009), le gang australien qui avait annoncé sa séparation en 2012 relance la machine avec les Italiens de Bloody Beetroots le temps d’un single aux forts accents AC/DC. Un single intitulé My Name Is Thunder...






Il était une fois Dr Dre et Jimmy Iovine…

Le 9 juillet, la chaine américaine HBO a diffusé The Defiant Ones, un documentaire en quatre parties à la gloire de Jimmy Iovine et Dr. Dre, engagés tous deux dans l’aventure Beats Electronics. Réalisé par Allen Hughes (qui avait mis en scène le film Menace II Society avec son frère Albert en 1993), il déroule une apologie des deux producteurs, jouant sur le parallèle entre le kid ayant grandi dans le Brooklyn des 60’s et le Californien des 70’s. Jimmy Iovine, l’homme derrière John Lennon, Bruce Springsteen, Patti Smith et Stevie Nicks, face à Dre de N.W.A., producteur d'Eminem et cerveau du label Ruthless Records. Sous le ton oh les belles success stories que voilà, cette série The Defiant Ones enchaine des célébrations sorties de la bouche de Springsteen, Bono, Ice Cube, Eminem, Snoop Dogg, Patti Smith et bien d’autres. Cette auto-pub (ponctuée par les intéressés testant les produits Beats by Dre) est aussi un moyen de faire l’apologie de la musique dématérialisée et donc d’Apple Music dont Iovine est l’un des cadre dirigeant…






Disparition de Suzanne Chaisemartin

L’organiste Suzanne Chaisemartin est décédée le 8 juillet 2017 à l’âge de 96 ans. Née en1921 à Choisy-le-Roi d’un père architecte et d’une mère pianiste, elle avait été initiée au piano par sa sœur aînée (Premier Prix de piano dans la classe d’Yves Nat). Elle poursuit avec Madame Chaumont, tout en obtenant une première médaille de solfège dans la classe de Madame Massait au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Présentée à Marcel Dupré en 1939, Chaisemartin étudiera en privé avec lui avant de remporter un Premier Prix d’orgue et d’improvisation au CNSM de Paris en 1947. Aussitôt ses études terminées, Suzanne Chaisemartin commence une carrière de concertiste qui l’amènera un peu partout en Europe et aux États-Unis, donnant plus de 900 récitals d’orgue ! Elle a été également soliste à Radio France. Nommée en 1949 titulaire du grand orgue Barker/Cavaillé-coll de l’église Saint-Augustin de Paris, succédant à André Fleury, elle y est nommée titulaire honoraire après sa retraite en 1997. Au début de sa carrière, Suzanne Chaisemartin remplaça souvent à la tribune de Saint-Sulpice son maître Marcel Dupré durant ses nombreuses tournées à l’étranger. Suppléante en 1955 de Rolande Falcinelli au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle y devient professeur assistante à partir de 1971 jusqu’en 1986. Suzanne Chaisemartin enseigna également à l’École normale de musique de Paris (1956) et au Conservatoire national de région de Dijon, de 1971 à 1989.





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters